«

»

Sep 22 2007

Imprimer ce Article

Championnat du Morbihan de Pétanque en Tête à tête Senior à Quéven – 2008

Franck Philippe, la surprise du chef, en toute tranquilité.

Franck Philippe champion

Le vainqueur avec la coupe de la ville de Queven

La trente troisième édition du championnat départemental individuel du Morbihan avait pour théâtre le terrain de Kerlébert, son stabilisé et son boulodrome, comme pour l’édition précédente, mais cette fois ci c’est le Triplet du Scorff qui était l’organisateur. Les 15 et 16 septembre 2007, il était question de désigné notre champion 2008 parmi 243 joueurs inscrits. La table de marque était tenue par Joëlle Trapani, Michelle Stéphant, Bernard Spément et Régis Stéphant tandis que l’arbitrage était assuré par Jean Pons et Roger Clouzet.

Les poules

Dès 14h15 précise les arbitres sifflaient le lancement de la compétition, par des conditions météo qui nous promettaient de belles parties. Les 61 poules étaient déjà fatales à nombre de joueurs aux prétentions plus grandes.

Des poules bien fournies

Pour bon nombre de poules le niveau semblait homogène et les premières rencontres étaient décisives. Les premiers outsiders sortaient prématurément. Le champion de Bretagne triplettes BERNARD Michel, ainsi que MALHERBE, étaient éliminés pat SUJET et STEPHANT A. LE GOURRIEREC Laurent chutaient face à LE LEUCH et EXPUESTO F. Même sort pour DAVILMA Jean Claude défait par GUERIN et LE FICHER. Le fils, DAVILMA Frank ne connaissait pas meilleur sort, battu en barrage par LE VILAIN S. Barragiste également, HAMEL perdaient contre JANOT et LANDOAS. Le sérentais LOUIS et le président larmorien LE PALLAC chutaient devant NIO et PERROT A. Dans deux autres belles poules, LE PAIH et ROYER laissaient filer LE POUL et BALAO alors que LAMOUR Gérard et THERRY ne parvenaient pas à faire mieux face à LESNIEWICZ et RIO R.

De grosses surprises

Comme chaque année les premières surprises ne tardent pas. Peut être la moins attendue d’entre elles, c’est celle que créait FOUILLEN puis MACE en sortant en deux parties sèches LE DOUSSAL. Aussi innatendue, l’élimination de GUILLEMAUT Nicolas par NEVAUX de Peillac et RIO F. de Pontivy. LARONCHE et BAUSMAYER B. surprenaient aussi JARNO F. alors que BOEZET et LE BIHAN C. tombaient face à EXPUESTO S. et BEUVE R.

Disparaissaient aussi…

D’autres joueurs très certainement déçus, LE GAILLARD D. qui perdaient face à BRIENS et IBANEZ P., BLANDEL face à TARTARY et KERMORVANT, MORRAND face à QUENOT D. et BOLLINI, mais aussi MORICE A. qui perdait en barrage contre un autre membre du comité HERVE. D’autres membres élus ne faisaient pas mieux, LE BRET perdant contre GUILLEMAUT B. pendant que HEISSERER était battu par GUIL et PRIMAS. Enfin, bonne surprise de l’an passé, TEURI ne parvenait pas cette fois à s’en sortir face à STEPHANT M. et REVY.

64e de finale

Après les poules il fallait encore remporter trois parties pour revenir le dimanche matin. Mais dès ce tour de 64e de finale le tirage nous offrait de belles parties ainsi que de nouvelles surprises.

Encore de belles surprises

Déjà passé par une poule d’un bon niveau, BEUVE R. éliminait JANOT (TDS). LE BOLLOCH sortait vainqueur face à YVON (Asptt Vannes). La sensation venait elle de QUENOT D. qui faisait trébucher LE POULICHET (TDS) démobilisé. Le jeune SINGLER qui fera un excellent parcours se signalait déjà en passant ce tour, contre BOUCHER (TDS).
Pour nos juniors EXPUESTO S. (Asptt Vannes) et LE LEUCH (Lanester), le championnat s’arrêtait dès ce tour contre LISCOUET et LAMANT.

Favoris et outsider tombent

De nombreux chocs mettaient à mal le demi-finaliste 2007 EXPUESTO F. face à LE VILAIN S., GATTUSO (Locmiquélic) face à SUJET, BALAO (Asptt Vannes) face à FOUILLEN, COGAN (Carnac) face à LE DILY, ou encore LAULILIKY (VPC) face à LESNIEWICZ qui, chose surprenante, l’avait déjà éliminé lors des deux précédentes éditions. Anciens doubles vainqueurs, BERNARD JP. (VPC) tombait face à GUERIN tandis que JAFFRE (TDS) ne pouvait faire mieux face à HINDRE.

Entre joueurs du même club, DU (Sérent) s’inclinait logiquement face à COYAC, et de la même manière RAHIM-HAMED (Lanester) était battu par STEPHANT M. KERMORVANT (Asptt Vannes) s’inclinait contre BONO.

Alain Pohin de Quiberon Petanque

Alain Pohin de Quiberon

L’autre champion de Bretagne 2007 inscrit, REVY (VPC) chutait aussi dès ce samedi, contre POHIN. En remontant les années, vice-champion de Bretagne individuel dans les années 80, et désormais licencié à Quiberon, BRAS JL était lui aussi stoppé dès ce premier jour par LOMENECH. IBANEZ P. (Asptt Lorient) bien connus sur les terrains morbihannais dans les années 80 et 90, était battu par STEPHANT Mick. Champion vétéran, HERVE (Asptt Lorient) s’inclinait face à COPPOLA. Son partenaire PERROT connaissait lui une meilleure réussite en gagnant face au président du club organisateur LE GOURRIEREC Guy. D’autres joueurs du TDS chutaient à ce stade, GUILLEMAUT B. contre LE POUL, HILLION S. contre LE GAL R., LE SAUX contre RAGOU ou encore TRAMOY contre BAUCHE.

Autres résultats, les sérentais BRIENS et GUIL qui éliminaient MARTINEZ C. et MARTINEZ R. de l’ASPTT Lorient. Etc.

32e de finale

Ce deuxième tour après les poules était celui du cadrage. Trois heureux avaient donc la chance de tirer le tour blanc. POHIN, LE GUERNEVE et SANCHIZ-PASTOR passaient donc directement en 16e de finale. 

Gilles Le Guerneve du TDS

Gilles Le Guerneve du TDS

Fin des derniers espoirs de l’Asptt Lorient, de Larmor Plage, de Pontivy et de Josselin

13 clubs étaient encore présents au départ de ce troisième tour, mais pour quatre clubs, il était le dernier. L’ASPTT Lorient perdait ainsi espoir avec les défaites de LOMENECH Patrice face à LISCOUET, de PERROT André qui se heurtait à PHILIPPE et du jeune LE LAN François qui après avoir attendu près de deux heures ne luttait guère face à DECOSSE. Le Pétanque Club Larmor Plage perdaient lui ses deux derniers représentants, LE STRAT Claude étaient battus par BONO et BILLARD Pascal par JUGAL. Pour la Pétanque Pontivyenne, le bourreau du jeune QUENOT Damien s’appelait THEBAULT. Et pour le Pétanque Club de Josselin, LE BOLLOCH André ne passait pas face à RIO R.

Eric Guillerme du PC Locmiquelic

Eric Guillerme du PC Locmiquelic

Quiberon, Mauron et Sérent amoindris

Deux quiberonnais étaient sortis à ce stade, JAN Claude et LE BAYON Marc chutaient contre deux joueurs de Locmiquélic, LE GRAND et LESNIEWICZ. Le Pétanque Club Mauronnais ne comptait plus qu’un représentant après la défaite de MONVOISIN Mickaël face à GUERACHER.

Pour Sérent, les mauvais résultats arrivaient les uns après les autres. Ancien vainqueur, BRIENDO Joël était sorti par LE ROUIC, RAGOU Jean Luc s’inclinait devant le tenant du titre STEPHANT M., GIGUET Serge devant BAUSMAYER, et MARY Jean Jacques devant HINDRE. Pour COYAC Jean Luc, l’obstacle qui l’arrêtait s’appelait LE VILAIN Sébastien. Il leur restait heureusement  CAZENAVE et GUIL qui gagnaient contre LE GAL Régis (Locmiquélic) et LAMANT Didier (Asptt Vannes). Passait également BRIENS mais aux dépends d’un autre sérentais, BAUCHE Eric.

De belles affiches mais peu de surprises

D’autres belles affiches voyaient les victoires de LE DILY sur GUERIN André (Asptt Vannes), LE POUL sur DALLEST Fabrice (Asptt Vannes), GUILLERME sur FILLITUULAGA Séfo (Asptt Vannes), TUFFIGO sur LE FICHER Jean Jacques (TDS), MENANT sur FOUILLEN Guillaume (Carnac), et de COPPOLA sur LANDOAS Yvon (Lanester).

Jonathan Singler, du Vannes Petanque Club

Jonathan Singler, du Vannes Petanque Club

Pour COLAS Didier (ASPTT Vannes), pas de surprise puisque c’est LE DREFF qui s’imposait. Même sort pour BEUVE Richard (Lanester) qui ne luttait pas avec autant de succès face à son co-sociétaire STEPHANT Mick. En revanche, le parcours de SINGLER se poursuivait après une belle victoire contre le champion junior CHOUET François (Lanester), tout comme celui de BETTON qui parvenait à se défaire de BOLLINI Pierre (Asptt Vannes). Petite surprise également, la belle victoire de STEPHANT A. contre l’ancien double vainqueur SUJET Pascal (TDS).

16e de finale

Restait encore 9 clubs, l’ASPTT Vannes (7), le TDS (5), Carnac (4), Lanester (4), Locmiquélic (4), Sérent (3), Vannes PC (3), Mauron (1) et Quiberon (1). La dernière partie du soir se disputait en réalité en fin d’après midi pour bon nombre de compétiteurs. En effet, la dernière rencontre se terminait à 21h30, chose assez remarquable pour être signalé.

L’invité surprise de la deuxième journée se nommait sans nul doute SINGLER Jonathan du Vannes PC. S’appuyant sur des tirs avantageux, il se payait le luxe de sortir en seizième de finale LESNIEWICZ Yvan, ce qui permettait à son club de placer deux joueurs en huitièmes. Pour les Pétanqueurs Carnacois, la disparition de l’un d’entre eux était inéluctable puisque LE DREFF Renan était battu par son co-sociétaire LE POUL Nicolas.

Le tenant du titre sorti, Lanester et l’ASPTT Vannes en perdition

Pour la Pétanque Lanestérienne, ce tour était source de nouvelles éliminations. Alors qu’il semblait en passe de se qualifier, LE VILAIN Sébastien laissait filer LE ROUIC Jean Roger. STEPHANT Anthony ne parvenait à contrer LE GRAND Kevin. Et STEPHANT Michel devait abandonner son titre en laissant la victoire à HINDRE Thierry. Seul STEPHANT Mickaël passait en éliminant logiquement BETTON Didier (VPC) auteur d’un très bon parcours.

Pour le club le plus représenté, les résultats n’étaient guères plus réjouissants. BONO Marcel et SANCHIZ-PASTOR David ne passaient pas les obstacles LE DILY Grégory et COPPOLA Angelo. Même sort pour MENANT Eric face à GUERCHER Ronan, BAUSMAYER Bruno face RIO Régis et JUGAL Thierry face à POHIN Alain. Pour tous, cette défaite n’entachait pas un parcours sans faute. Et simplement deux joueurs de l’ASPTT Vannes gagnaient leur seizième de finale, dont DECOSSE Richard qui se défaisait sans trembler de LISCOUET Ludovic.

Deux autres clubs quittent le championnat

L’A.S.P. Sérent qui avait déjà perdu de nombreux joueurs en 32e perdait toutes ces chances. CAZENAVE Michel se faisait sortir par LE GUERNEVE Gilles. Pour BRIENS Yannick la défaite était cinglante face à TUFFIGO David. Et pour GUIL Raphaël, c’est PHILIPPE Franck, deuxième représentant de l’ASPTT vannes, qui le stoppait. Ce dernier, joueur régulier il y a encore quelques années, n’en était qu’à son deuxième concours de la saison et se montrait tout surpris de cette qualification pour le deuxième jour acquise pourtant sans qu’il n’y ait rien à y redire.

Enfin, le dernier représentant de Mauron THEBAULT Damien, dernier à finir sa partie ne passait pas le cap, ne parvenant pas à prendre le dessus sur son adversaire GUILLERME Eric qui l’emportait 13 à 8.

Le dimanche pour le titre

Dimanche matin, à 8h45 au tirage, les 16 rescapés étaient pour 9 d’entre eux du secteur 1 et 7 du secteur 2, et représentaient les clubs du Triplet du Scorff (4), de Carnac (3), de Locmiquélic (3), de l’ASPTT Vannes (2), du Vannes PC (2), de Lanester (1) et de Quiberon (1).

Huitième de finale

Les huitèmes de finale, débutés sous une légère brume, allaient se révéler d’une manière générale très serrés.

Regis Rio contre Gregory Le Dily

Regis Rio contre Gregory Le Dily

Dur réveil sous la brume

Petite révélation de la veille, le jeune Jonathan SINGLER (VPC) était moins à la fête ce matin. Face à DECOSSE Richard (Asptt Vannes) qui faisait sa partie, il ne parvenait pas à se libérer, la sanction était sévère, 13 à 2. Autre mal réveillé, POHIN Alain (Quiberon) ne rentrait pas du tout dans la partie et s’inclinait en quelques mènes contre GUERACHER Ronan (TDS) sur le score sans appel de 13 à 1. Pour Gilles LE GUERNEVE (TDS), les premières mènes étaient très difficile face à TUFFIGO David (Carnac). Heureusement pour lui, la malchance de son adversaire et un brin d’opportunisme lui permettait d’atteindre le score de 5 partout. Mais progressivement la différence se faisait et le carnacois prenait le large pour s’imposer 13 à 7.

Kevin Legrand contre Mickael Stephant

Kevin Legrand contre Mickael Stephant

Les mauvais départs restent à quai

Pour STEPHANT Mickaël (Lanester) le départ aussi était manqué face à LE GRAND Kévin (Locmiquélic) qui menait 5 à 0 puis 11 à 6. Gérant bien son avantage le joueur de Locmiquélic l’emportait 13 à 10. Sur le terrain adjacent, LE POUL Nicolas (Carnac) menait tranquillement 11 à 5 HINDRE Thierry (VPC) puis 11 à 10 deux mènes plus tard avant de laisser le vannetais avec deux boules en main le point par terre et 60 cm pour gagner le point. Mais ce n’était que deux points à l’arrivée. Le carnacois pouvait souffler d’autant que la mène suivante lui souriait dès sa première boule qui lui permettait de s’imposer 13 à 12. Dans une partie similaire, GUILLERME Eric (Locmiquélic) était mené 11 à 6 puis 11 à 10 par PHILIPPE Franck (Asptt Vannes). Le vannetais s’accrochait, le score montait à 12 à 10 puis 12 à 12 après que le joueur du secteur 1 n’ait raté la gagne que pour quelques petits centimètres. Sans s’affoler c’est bien Franck Philippe qui faisait le treizième point.

Nicolas Le Poul contre Thierry Hindre

Nicolas Le Poul contre Thierry Hindre

Suspens maximum pour les derniers huitèmes

Il restait deux huitièmes de finale, alors que les spectateurs commençaient à arriver en plus grand nombre. Le premier opposait RIO Régis (TDS) et LE DILY Grégory (Locmiquélic), le score était de 9 à 9 puis 11 à 11. Restait une boule à chacun et le joueur de Locmiquélic avait le point derrière le but et une boule en troisième ; Régis Rio choisissait l’option tir et réussissait un superbe recul plaçant sa boule devant le but, alors qu’il contrait à l’autre boule de son adversaire. Grégory Le Dily tombait de haut, et malgré un tir de la dernière chance c’est une chic qui scellait son sort. L’ultime rencontre était aussi à suspens. COPPOLA Angelo (TDS) menait 11 à 7, mène à laquelle il manquait la gagne, face à LE ROUIC Jean Roger (Carnac). Ce dernier ne manquait plus de boules et revenait trois mènes plus tard à 12 à 11, en sa défaveur. La dernière mène voyait une boule perdue derrière et un trou d’Angélo Coppola qui était au plus mal. Sur son ultime chance il se collait au but. Sauvé pensait-on, mais J.R. Le Rouic était heureux sur son tir qui flirtait avec sa boule et qui finalement décallait les deux boules de son adversaire. Il s’offrait un tir à la gagne, mais beaucoup trop court il devait finalement s’incliner après avoir donné des sueurs froides au joueur local.

JR Le Rouic petanqueur carnacois

JR Le Rouic

Quart de finale

Angelo Coppola

Angelo Coppola

Le tirage des quatre quarts donnait exclusivement des affrontements entre joueurs des deux secteurs. En cette fin de matinée, DECOSSE Richard malmenait COPPOLA Angelo. Le vannetais pointait beaucoup mieux que son opposant et sans avoir trop de boules à tirer il l’emportait logiquement 13 à 6. Pour GUERACHER Ronan, c’est également le point qui faisait défaut, ce qui le gardait à distance de TUFFIGO David. Le score de 13 à 8 était donc logique.

Plus serrées étaient les deux autres parties. Comme à chaque fois, PHILIPPE Franck prenait un bon départ, jouant avant tout sur sa régularité au point. Pour LE GRAND Kévin, un dernier sursaut le ramenait à 11 mais il devait s’incliner encore une fois face à son adversaire qui l’avait déjà battu en poule. Après trois défaites du secteur 1, LE POUL Nicolas semblait pouvoir confirmer cette tendance, menant tout au long de la partie, mais RIO Régis remontait l’air de rien, alors qu’il semblait résigné. Le suspens était à son comble, le carnacois gérait mieux la dernière mène et s’imposait 13 à 12. Le dernier carré serait donc exclusivement composé de joueurs du deuxième secteur.

Demi-finale

Le dernier carré regroupait deux joueurs de l’ASPTT Vannes et deux joueurs de Carnac. Les vannetais étant opposés aux carnacois par le tirage. DECOSSE Richard à TUFFIGO David et PHILIPPE Franck à LE POUL Nicolas.

David Tuffigo

David Tuffigo

Dans la première demie, David Tuffigo prenait le meilleur départ mais son adversaire se montrait opportuniste pour mener 4 à 3. La cinquième mène semblait sourire au carnacois mais le troisième tir était manqué, cela était d’autant plus préjudiciable pour lui que la sixième mène offrait un tir à deux à Richard Décosse qui réalisait un magnifique carreau. L’écart était fait, en confiance le vannetais parvenait ensuite à bien gérer cet avantage pour l’emporter 13 à 6 (0/2, 0/3, 3/3, 4/3, 5/3, 8/3, 8/4, 9/4, 9/5, 10/5, 10/6, 13/6).

Nicolas Le Poul

Nicolas Le Poul

De l’autre côté, Franck Philippe marquait le premier et menait tout au long de la partie. Nicolas Le Poul, connu pour ne rien lacher ne surprenait personne en ne baissant pas les bras alors qu’il était mené 11 à 5. Après une belle treizième mène, le carnacois remontait à 11 à 10 et mettait la pression sur son adversaire. La quinzième mène laissait deux boules au vannetais mais 13 au sol pour le carnacois. La première tombait mal, mais après une montée d’adrénaline le point était repris et la mène suivante voyait la victoire de Franck Philippe après un bel affrontement sur le score de 13 à 11 (1/0, 2/0, 2/1, 4/1, 4/3, 6/3, 6/3, 6/5, 7/5, 9/5, 11/5, 11/7, 11/10, 11/11, 12/11, 13/11).

Finale 100 % vannetaise.
Decosse et Philippe TaT 2008

Finale du Tat 2008

La finale opposait donc deux représentants de l’ASPPT Vannes PHILIPPE Franck et DECOSSE Richard, et d’ores et déjà il s’agissait d’un jour particulier pour ce club qui n’avait jamais remporté ce titre, avec simplement une place de finaliste en 2001. Le but de la finale était lancé par le président local Guy Le Gourrierec, alors que les spectateurs pouvaient s’attendre à une rencontre équilibrée tant les deux protagonistes avaient été régulier tout au long du dimanche. La première mène allait paradoxalement être le tournant de la rencontre. Richard Décosse semblait pouvoir profiter des largesses de son adversaires mais négociait très mal cette opportunité et laissait trois points au tapis. Le reste de la partie donnait un avantage à Franck Philippe qui n’avait à tirer que deux fois, pour un carreau et une frappe. La septième et dernière mène lui souriait encore alors que son adversaire avait la marque, le score était sans appel, 13 à 3 (3/0, 3/1, 6/1, 6/3, 9/3, 12/3, 13/3).

Franck Philippe est donc champion du Morbihan individuel 2008. C’est ce qu’on appel une surprise, le vannetais ne disputant que de rares concours depuis quelques années. Très ému, il recevait le fannion de champion des mains de Bernard Spément, le trophée du vainqueur de Bertrand Boucher, la coupe de la ville de Mr le Maire de Quéven, ainsi que les félicitations de la totalité des spectateurs présents et témoins de sa performance du week end. Le comité lui souhaite bonne chance pour le championnat de France.

Aux demi-finalistes et finaliste, le comité leur adresse ses félicitations pour le parcours réalisé et leur souhaite de ramener le titre de champion de Bretagne 2008 pour ainsi se qualifier également pour le championnat national.

Les délégués remercient le club pour son accueil, ainsi qu’une mention spéciale pour Jérémy Stéphant qui du haut de sa catégorie junior aura bien aidé au bon déroulement de la compétition.

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.petanque-morbihan.fr/2007/09/22/championnat-tete-a-tete-2008/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>