Championnat du Morbihan de Pétanque en Triplette Senior à Vannes – 2005

Le championnat du Morbihan en triplette senior à l'ASPTT Vannes les samedi 2 et dimanche 3 avril 2005.

On prend les mêmes et on recommence

Vainqueurs et finalistes du championnat triplette de pétanque

Vainqueurs et finalistes avec leur président de club

Participation record pour la mouture 2005 du championnat favori de la pétanque, le triplette sénior, avec pour cette année, une participation record avec 288 engagés (96 triplettes).Sous la houlette de son tout nouveau président, Mr Fabrice EXPUESTO, l’organisation de ce championnat n’a souffert d’aucune faille, on ne s’attendait pas à moins avec une si sympathique et volontaire équipe de bénévoles de l’ASPTT VANNES, club dynamique s’il en est, disposant de terrains assez sélectifs qui ont fait le malheur de plus d’une équipe.

Ils disparaissent dès les poules

Contrôl de boules de pétanque

Un controle innopiné des boules a été effectué en presence de notre Présicent et de notre arbitre de ligue.

 

 

En effet plusieurs équipes sur lesquelles on pouvait compter disparaissent en barrage, c’est le cas notamment de l’équipe de LEGRAND Kévin, celle de ROYER Jean-Yves, ou encore MARTINEZ Christian, à noter également la disparition à ce stade de notre célèbre « bras d’or » Serge LE MOUELLIC, dont le retour, associé à son fils fut donc assez bref ; sans oublié votre serviteur qui, bien que très bien « monté » (Roger LE FELIC et Stéphane NORCY) ne passa pas les barrages contre l’équipe de Richard DECOSSE, (bon, c’est vrai, une boule sur deux au tir, c’est pas assez !).

La première journée

 

D’autres surprises allaient émailler cette première journée , avec la disparition dès les sorties de poules de favoris comme notre président, Philippe STEPHANT sortis par Jacques LE BRET, les champions 2002 Patrice LIJOUR , Thierry HINDRE , Jean-pierre BERNARD sortis par les champions de Bretagne de la même année, à savoir Alix FONTAINE, Philippe LAPREY , Thierry LE BIHAN. A noter la disparition également d’une belle triplette, celle de Jean-claude et Franck DAVILMA, à nouveau associés à Laurent LE PAIH, qui chutèrent face à un Michel STEPHANT pourtant bien malade, associé à ses fils Régis et Mickaël

Les 16emes de finale

Ils furent fatals à d’autres équipes dont on pouvait attendre plus dont Laurent LE GOURRIEREC, Franck JAFFRE, Jean Luc COYAC qui chuta face à un LE BRET décidemment en forme. Ce fut une partie de trop également pour Michel STEPHANT , mais la grande surprise venait d’une équipe outsider de Quiberon, Jérome CONAN, Loïc MONCAER et William VALET qui se payèrent le scalp de Serge DROFF, associé à Jean Jacques FICHER et Pierre-Yves LE GOUARRIGUER, pourtant habitués des derniers carrés, mais ces outsiders là étaient décidés à « manger du gros, » nous en reparlerons plus tard.

Les 8èmes

Les spectateurs autour du carré d'honneur à Luscanen

Un carré d'honneur un peu plus fourni que pour le mixte

Ah ces huitièmes ! pas réveillés, le corps pas encore assez souple, une grosse mène encaissée d’entrée et les rêves de la nuit s’estompent parfois rapidement, à ce propos, pourquoi ne pas les faire en poule, ce qui permettrait à tout le monde d’avoir ses chances ? Idée lancée en l’air…
Revenons à nos huitièmes, les plus en forme en ce dimanche matin se nomment, LE POULICHET, FONTAINE, TUFFIGO, DECOSSE, le grand Paul YVON, les jeunes Mauronnais GUIDEC Emilien, THEBAULT Damien et MONVOISIN Mickael qui se qualifient tous pour les quarts.
Notre Jacques LE BRET de la veille ne poursuit pas sa route puisqu’il est stoppé par l’équipe d’Eric GUILLERME, associé à Angélo COPPOLA et Grégory LE DILY… Et nos Quiberonnais ? Eh bien, ils poursuivent leur bonhomme de chemin en éliminant une équipe de l’ASPTT LORIENT, René NEVONNIC , Pierrick BOITARD et Patrick BOURDIEC.

Les quarts de finale

Les finalistes du Triplet du Scorff

les finalistes dubitatifs

 

Tandis que les moins réveillés se battaient pour les places de ligue, les gros affrontements prenaient place sur des terrains il faut l’avouer, malgré les apparences, très difficiles au point.

Ceux qui s’en sortirent le mieux furent GUILLERME, vainqueur de la très sympathique équipe de Paul YVON, Séfo FILITUULAGA et Gérard GUTTIERES 13 à 5 ; LE POULICHET face à Richard DECOSSE, Sébastien BALAO et Anthony MALHERBE par 13 à 9 ; Les valeureux jeunes de MAURON chutèrent non sans lutter face à Alix FONTAINE 13 à 7, ces jeunes là nous ont fait plaisir en montrant que la relève existe. Mais la grosse surprise de ces quarts, c’est l’élimination d’un des grands favoris, vainqueur du mixte la semaine précédente, David TUFFIGO accompagné ce jour par Alain POHIN et Nicolas LE POUL, et par qui ? Par notre équipe de Quiberon qui, à ce stade de la compétition ne méritait plus l’appellation d’outsider tant elle évoluait à un bon niveau, grâce notamment à l’appoint d’un Loïc dans une grande forme, il faut dire aussi que les derniers espoirs de TUFFIGO s’envolèrent au son de deux carreaux magistraux de Jérome CONAN à la dernière mène.

TROIS sur QUATRE dans le dernier carré

 

Quoi que l’on en dise, ils sont toujours au rendez vous, et ils étaient à trois pour porter haut les couleurs de leur club, je veux parler bien entendu du Triplet du Scorff qui, à ce stade, entendait bien placer l'une de leurs équipes au sommet de ce championnat, ce qui fut fait puisque l’ogre dévora le petit poucet de Quiberon en 5 mènes : 2/0, 5/0, 7/0, 10/0, 13/0, les valeureux outsiders n’eurent pas l’occasion de s’accrocher et laissèrent glisser la finale vers l’équipe de Pascal SUJET.

Dans l’autre demi-finale, les choses étaient plus accrochées, malgré un score de 13/ 3 ne reflettant pas la physionomie du match, l’équipe d’Alix FONTAINE baisse pavillon face à Eric GUILLERME.

ET DE DEUX, mais cette fois, c’est la bonne !

 

En finale, nous retrouvons donc Jean-Yves LE POULICHET , Pascal SUJET, et Dominique GUEGUEN, face à Grégory LE DILY, Angélo COPPOLA et Eric GUILLERME, bien décidé cette fois à ne pas laisser s’échapper le déplacement à Marseille.

Finale de ce championnat à Vannes luscanen

Malgré le beau plateau, c’est une finale de moindre qualité qui nous a été offerte, la fatigue, la tension nerveuse et des tireurs pas à la hauteur du tout ont un peu gâché cette finale ou seuls les pointeurs ont réussi à tirer leur épingle du jeu, et, à ce jeu là, c’est Grégory LE DILY qui en est sorti vainqueur permettant à Eric GUILLERME de remporter cette fois sa deuxième finale en championnat de l’année sur le score de 13 à 10 (0/3, 3/3, 3/3, 6/3, 8/3, 8/4, 8/7, 10/7, 12/7, 12/10, 13/10).

Compte rendu d'Yvon Landoas

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.petanque-morbihan.fr/2005/04/10/triplette-senior/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.